Travail Qui Relie

Le Travail Qui Relie a été principalement développé par Joanna Macy (née en 1929), militante écologiste depuis plus de 60 ans, écophilosophe, spécialiste du bouddhisme, de la théorie générale des systèmes et de l’écologie profonde.

Son but est de soutenir le désir et la capacité à prendre part à la guérison de notre monde. En puisant à la source de la vie, l’être humain reprend sa juste place sur Terre, il y retrouve ses racines et son appartenance, il ouvre le champ des ressources spirituelles et psychologiques dont il a besoin pour faire face à la situation planétaire actuelle.

macy.jpg
Joanna Macy

Le défi vital auquel sont confrontées nos sociétés est d'initier le “Changement de cap”, ce passage d’une économie de croissance destructrice à une société qui soutienne la vie.

Le Travail qui relie constitue une aide puissante pour s’engager dans ce sens en nous amenant à :

  • Penser et vivre l'écologie autrement : explorer notre reliance au reste du monde vivant et prendre conscience que nous en faisons intimement partie

  • Reconnaître notre peine pour le monde comme une preuve de notre interdépendance avec tout le vivant, et participer ainsi au processus de guérison collective de notre relation à la Terre

  • Affiner nos perceptions quant à l'effondrement probable de la société de croissance industrielle et l'émergence d'une société qui soutienne la vie

  • Remettre en perspective nos vie, réfléchir sur nos dons et clarifier nos intentions pour prendre part au Changement de cap

  • Tisser des liens durables avec d'autres personnes pour trouver un soutien mutuel dans nos projets et construire consciemment des réseaux solidaires et résilients, autant à un niveau local que par-delà les frontières (les réseaux de tempêtes "Rough weather networks").

Le Travail Qui Relie prend la forme d'une spirale qui comporte 4 étapes, pouvant être vécu de nombreuses fois.

C'est un travail essentiellement émotionnel et corporel, vécu en groupe, qui peut apporter de nouvelles prises de conscience et une motivation plus profonde à agir dans le Changement de cap.

Les 4 étapes de la méthodologie du Travail Qui Relie sont les suivantes :

illustration Spirale du TQR originale (anglais).jpg
  1. S’ancrer dans la gratitude : reconnaître la valeur de notre vie, la chance que nous avons de vivre sur cette planète avec des êtres que l’on aime, permet d’ouvrir notre cœur et de garder en vue les beaux côtés de cette vie qui nous est donnée.

  2. Honorer ses peines pour le monde : une fois qu’on s’est ancré·e dans la gratitude, on peut aller explorer en confiance, plus en profondeur, nos émotions intérieures, qu’on n’a pas toujours l’occasion d’exprimer. On va faire un état des lieux de ce qui nous touche dans l’état du monde, reconnaître et accepter notre souffrance pour le monde, notre tristesse, notre colère ou encore nos peurs. Le fait de s’être ancré·e dans la gratitude juste avant et de traverser cette étape à plusieurs, avec un cercle de soutien, nous permet de ne pas sombrer dans le désespoir mais d’accueillir ces émotions avec compassion.

  3. Adopter un nouveau regard : on va prendre conscience de notre interdépendance avec toute vie, élargir notre conscience et nous reconnecter à nos ancêtres ou visualiser nos descendants futurs. On va se rendre compte que les émotions douloureuses que nous avons exprimées dans la deuxième phase sont là pour une bonne raison, pour nous apporter des messages sur l’état du monde et sur ce qu’il est important pour nous de préserver. On va donc petit à petit découvrir une motivation renouvelée à nous mettre en action pour participer à la guérison du monde.

  4. Aller de l’avant : on va chercher les actions que l’on a envie de faire pour faire notre part dans ce Changement de cap, trouver notre chemin. On ne va pas forcément trouver notre plan de vie mais on va considérer notre situation actuelle et nous engager dans une action qui a du sens pour nous maintenant et que nous pouvons commencer à faire dès aujourd’hui. On va donc lancer nos prochains pas sur le chemin du Changement de cap.

Texte élaboré à partir des sites internets www.roseaux-dansants.orghttp://terreveille.be